Les automotrices de la SNCB.


Les plus anciennes AM du par ont été retirées de la circulation en 1994. Le seul exemplaire encore en service est utilisé par l'infrastructure pour tester les systèmes TBL2. La 106 à Ronet en mai 2001.

Pour l'expo '58, la sncb a fait construire des automotrices "inox". Numérotées de 130 à 150, la 145, entre en gare de Fleurus le 5 mai 1998. Elles ont été retirées de la circulation début 1999.

Une grande partie de ces engins ont été modernisés en 1995. Voici la 145 modernisée dans les campagnes fleurusiènnes en août 1995.

Actuellement, l'AM la plus anciènne du réseau est la 153. La voici assurant un omnibus Ottignies-Namur à Lonzée, le 18 juin 2000.

La série 2-- est la suite de la numérotation des am'60. (153-259) Devant l'atelier de Charleroi, la 231 en juillet 2000.

Construites au début des années '80 et modernisées dans les années '90, les breaks sont utilisés de nos jours sur une grande partie des trains IC et IR (Numérotées de 301 à 440). La 334 passe à pleine vitesse vers la capitale à Anderlecht le 27 août 2001.

La tranche bi-courant des AM'96 est numérotée de 441 à 490. La 485 assure un train IC Lilles-Flandres - Herstal via la "Dorsale Wallonne". Le Campinaire, le 5 septembre 2001.

La tranche mono-courant des AM'96 est numérotée de 501 à 570. Un train IC Liège - Blankenberge du week-end passe à Remicourt, le 13 mai 2001.

Les ex-automotrices Sabena (595 à 600) sont banalisées, habillées de la livrée classique bordeau et utilisées comme toute autre AM classique. La 598 Ottignies - Charleroi passe à Fleurus, le 23 mai 1998.

Les AM 601 à 788, voici la 633 à l'anciènne livrée verte. Fleurus, le 2 juin 1998.

Passage à toute allure de la 644 en gare de Châtelet, elle assure un train IR Liers - Charleroi le 31 décembre 1996.

Les AM'66 sont en cours de modernisation. On peut ici observer la 624 devant l'atelier de Charleroi le 22 octobre 2000.

La 711 assure un train Tamines-Ottignies, de passage à Fleurus le 19 septembre 2000.

Passage de l'automotrice quadruple 827 à Obaix-Buzet le 23 septembre 1998. Ces engins sont numérotés de 801 à 844.

Passage d'automotrices "banlieue" ou aussi "sprinters" (901 à 952) à Fleurus, le 10 juin 1998.



Retour vers la page séries

Retour vers la page d'entrée