24/06/2004

Le 1er juin 2004, le train IC 2138 Luxembourg-Bruxelles a heurté une automobile sur le passage à niveau de Blanmont ligne 161. L'automotrice 520 de tête a été fortement endommagée ce qui a nécessité l'intervention du petit secours de l'atelier de Charleroi en gare de Mont-St-Guibert. Le 2 juin, retour à Charleroi de ce train via Ottignies et Fleurus où il est pris en photo. Notez que cette tâche est exceptionnelle pour une locomotive de la série 22 !

Vue en gare de Braine-l'Alleud du train City-Rail E2168 Braine-l'Alleud - Alost via Etterbeek et Jette. Ces trains circulent via les lignes 124, 26, 161 et 50 et sont composés d'automotrices classiques modernisées dont les 736 et 636 le 1 juin 2004.

Tous les jours, un train remorqué par le firme privée DLC circule entre Ford-Genk et Aachen-West. Le voici le 25 mai 2004 à Y Glons remorqué par la DLC PB-14.

Comme déjà expliqué il y a quelques mois, les trains P 7402/8402 Welkenraedt - Bruxelles-Midi composés de 12 voitures M4 sont tractés par des HLE type 16. Passage du E8402 à Remicourt, la 1603 en tête le 4 juin 2004.

Alors que le tonner gronde au loin, le train P 8722 Schaerbeek-Chêtelet traverse à 120 km/h la gare de Braine-l'Alleud le 1er juin 2004. Photo prise de l'ancien Block 8 qui commandais les installations jusque le 5 avril 2003.

19/06/2004

Le 25 mai 2004, un train de pèlerinage en provenance de Lourdes a été mis en circulation juste Libramont. Composé de voitures couchettes françaises, il a été tracté par la 1608 de Tourcoing à Charleroi-Sud où d'autres machines ont pris le relais jusque Libramont. Arrivée du E18807 à Charleroi-Sud le 25 mai 2004.

Ca y est des nouvelles 77 et 78 commencent à déloger les HLZ 55 de l'axe marchandises Anvers-Montzen. Chaque mois ces 77 gagnent de nouveaux services. Bientôt plus de 55 sur cet axe ? Un train de marchandises en provenance d'Anvers-Nord pour Montzen passe à Nerem sur la ligne 34 avec les 7752 et 7765 en tête le 25 mai 2004.

Le 25 mai 2004 à 4h50, le train E2804 Nivelles-Anvers a arraché la caténaire entre Rhode-St-Genèse et Holleken voie B ligne 124 provoquant la pagaille toute l'heure de pointe du matin sur cette ligne. L'automotrice 832, dont les deux pantographes ont été arrachés, a été recherchée des lieux vers l'atelier de Charleroi par la 7748. Voici la 7748 remorquant la malheureuse 832 à Charleroi-Sud le 25 mai 2004.

Tous les jours, plusieurs trains entrent et sortent de l'usine Carlam à Châtelet. Ces trains généralement très lourds sont acheminés par la type 73 de service à la formation. Châtelet, le 24 mai 2004.

13/06/2004

Allons observer cette semaine les dessertes faites au départ de Piéton par les HLZ de Charleroi. Le train en provenance de Bascoup sur la ligne 113 va arriver à Piéton le 17 mai 2004.

Depuis un peu plus d'un an les dessertes sont effectuées par des HLZ de la série 77 plutôt que 73. Le 17 mai 2004, ce sont les 7732 et 7747 qui sont désignées. Elles sont lancées à plein régime pour manoeuvrer les wagons au faisceau de Piéton.

Ensuite direction Fontaine-l'Evèque par la L252 où sont raccordés deux entreprises. Les 7732 + 7747 poussent une rame de fils de fer le 17 mai 2004.

Non non rassurez-vous ! Les locomotives ne roulent pas sur l'herbe mais bien sur les rails recouverts d'herbes dans le cul-de-sac de la gare de Piéton côté Charleroi le 17 mai 2004.

Une grande partie des anciennes locomotives de Charleroi ont été retirées de la circulation. Il s'agit de toutes les 51, et une grande partie de 62 et 73 première tranche. Ces engins stationnent et attendent leur démolition devant l'ancien atelier de Monceau qui les entretenait autrefois. Monceau, le 25 mai 2004.

Vue des 5121 et 5131. Elles étaient les machines les plus puissantes de Monceau. Les voici en fin de vie. Monceau le 25 mai 2004.

La dernière locomotive de Charleroi à être restée à la livrée verte des années'70 était la 6273 infra. L'occasion de lui dire au revoir...

Un bon nombre des 73 arrêtée est garé à Monceau, dont les 7318, 7323, 7306 et 7321, elles sont envahies par la végétation ! Monceau le 25 mai 2004.

08/06/2004

Le 17 mai 2004, ils ont remis le couvert ! Un train spécial entre Mons et Gouvy et retour pour les "Journées du lait" à Coo pour les écoliers et ce avec une type 15 et des M2 ! le E18135 Gouvy-Mons traverse la gare de Franière ligne 130.

Vue du trajet aller le matin du 17 mai de Mons à Gouvy en gare de Piéton (ligne 112 entre La Louvière et Charleroi). A noter que le passage d'une locomotive série 15 est tout à fait exceptionnelle à cet endroit !

Dirigeons-nous à présent à Quévy, la gare frontière au bout de la ligne 96. Bien que le trafic international ait quasi déserté cette gare, il y a néanmoins encore un trafic marchandises assez important. Passage du train ZZ44856 Essen-Aulnoye (F) à toute allure. Les deux 467492 et 467497 françaises sont en tête du train depuis Mons. Quévy, le 19 mai 2004.

Le train E42826 a été remorqué depuis Anvers par une type 27. C'est après un relais à Quévy que la 22209 SNCF assure la traction du train jusque Aulnoye. Quévy, le 19 mai 204.

La triple traction électrique est interdite sur le réseau belge. Mais lorsque la charge impose une troisième machine, une diesel est ajoutée mais cela reste très rare. Les 2634, 2317 et 6217 unissent leurs efforts pour assurer la remorque d'un lourd train de ballast au départ de Ronet, vu ici à Franière le 17 mai 2004.

31/05/2004

Le week-end des 24 et 25 avril les portes de l'atelier de Salzinnes étaient ouvertes au public. Une expo, les 7823, 1306, 204.004 et 29.013 devant l'atelier.

Une des opérations qui a séduit le public est le grand pont mobile qui a soulevé la 2715 toute révisée à près de 8 M de haut !

La 2710 en pleine révision générale, il ne reste que la carcasse qui va être remise en couleur...

Tien des postes de conduite de une 21 démontés !! Bizarre de voir ca ainsi !

la 9206 conservée comme patrimoine de Salzinnes et déposée sur un morceau de voie devant l'atelier.

Pour amener les visiteurs jusque le site de Salzinnes, des navettes ont été organisées au départ de Namur et via Ronet avec l'autorail 4128 de Stockem.

19/05/2004

Et oui comme expliqué précédemment, les trains IC 20-- Charleroi-Anvers sont composés de voitures M6 encadrées par des HLE 21/27. Le E2039 passe à Baulers, le 23 avril 2004.

Un transfert d'anciennes voitures française a été effectué le 2 mai 2004 entre Mariembourg et Genk et ce au moyen de la 5183 ex-sncb et appartenant à présent au PFT. Passage de ce train à Tilly-Garage. Photo : Edouard Soltys

La ligne 130A est devenue le terrain d'action des HLE 12 en tête des trains de marchandises entre Aulnoye (F), Châtelet et Monceau. La 1212 en tête d'un train Aulnoye - Montzen via Châtelet passe en gare de Fontaine Valmont le 13 mai 2004.

Depuis le retrait des locotracteurs série 91, ce sont des machines de la série 73 de Stockem qui séjournent à Jemelle pour les manoeuvres et les dessertes. C'est d'ailleurs presque tout le temps la 7339 prise en photo le 12 mai 2004.

En l'occasion des journées du lait à Coo, des trains spéciaux ont été mis en circulation entre Mons et Gouvy au moyen de voitures M2 tractées par une HLE 15 ! Passage du trajet retour Gouvy - Mons à Châtelet, le 7 mai 2004.

La desserte des usines Solvay à Jemeppe-sur-Sambre est effectuée quotidiennement par une HLZ 77 de Charleroi. Vue en gare de Moustier le 27 avril 2004. Les wagons tagués à droite appartiennent à une firme privée milanaise qui s'est vue immobiliser ses wagons par décision de justice car elle devait de l'argent à B-Cargo !

Et oui il reste des T80 en activité ! La 8068, gros outillage de l'AT Salzinnes revient de Ronet et entre dans l'usine début mai 2004.

Retour vers la page d'entrée